Learning Africa - CURRICULUM

on .

« LEARNING AFRICA » CURRICULUM

A L’ECOLE MODERNE DE LA MAAT ET DE L’UBUNTU

FORMATIONS SUR L’AFRIQUE, SON IDENTITE, SES CAPACITES

-> téléchargez la brochure

POURQUOI UN CURRICULUM « LEARNING AFRICA » ?

Aujourd’hui, au sein des sociétés de plus en plus multiculturelles, les acteurs sociaux ressentent plus que jamais le besoin d’acquérir des connaissances et des outils pour analyser et gérer les situations qu’ils rencontrent avec les migrants. Lorsque ces migrants viennent d’Afrique, ces situations deviennent particulièrement complexes. Les représentations et comportements culturels et sociaux des Africains relèvent d’une dualité (valeurs coloniales - valeurs traditionnelles) dont même les concernés n’arrivent pas toujours à prendre conscience. Cette complexité est encore plus accentuée par l’immense diversité des sociétés et cultures africaines, la profondeur souvent insondable des mutations sociales entrainées par l’islamisation, la christianisation et la colonisation de l’Afrique, ainsi que par la permanence des clichés et idées reçues à travers lesquels on perçoit l’Afrique et les Africains.

Cette problématique revêt une plus grande importance pour les jeunes en particulier. Issus de l’immigration ou ayant un parent d’origine africaine, ils sont souvent confrontés dans les sociétés européennes à des problèmes de repères identitaires ainsi qu’à un besoin de connaissances plus pointues sur l’Afrique et ses multiples facettes et enjeux. Ce déficit de repères et de savoirs peut contribuer à perturber profondément leur évolution harmonieuse dans la société d’accueil, notamment sur le plan scolaire, professionnel ou dans leur vie de tous les jours. En se connaissant mieux, on s’intègre mieux. Or, ni l’école, ni les espaces extra-scolaires n’arrivent à fournir toutes les réponses à leurs questionnements, ni des enseignements pertinents, ni des opportunités d’enrichissement sur l’Afrique.

Quant à leur(s) parent(s) africains, en général formaté(s) dans le déni ou la dévalorisation d’eux-mêmes et de l’Afrique authentique par l’école coloniale et postcoloniale, ils ne sont pas toujours en phase avec les attitudes décomplexées des jeunes. La rupture épistémologique avec une école coloniale à forte connotation idéologique ne s’est jamais produite dans aucun des Etats africains dits « indépendants »

C’est tout le sens de ce programme original « Learning Africa », dont les bases ont été jetées en Suisse et en Afrique1. Plus ancré dans la réflexion et la pédagogie que dans l’enseignement ou la recherche (« African Studies »), celui-ci propose sur 2 à 3 ans des formations innovantes centrées sur l’Afrique, son identité et ses capacités, en se fondant sur la Mâât et l’Ubuntu revisitées avec une vision moderniste, dans la perspective d’une Renaissance africaine plus forte2.

1 C’est à partir des formations en interculturel développées en Suisse pendant 15 ans par l’Association Regards Africains que l’UPAF a été créée en 2008. En 2005, Regards Africains a conçu et lancé avec des partenaires locaux au Rwanda un Projet de formation à l’Identité africaine et rwandaise mené auprès des responsables scolaires afin de promouvoir dans les écoles une culture de la Paix à travers le sentiment d’appartenance à une identité culturelle commune porteuse de valeurs propres et fondée sur l’Ubuntu. Le projet a été achevé par l’UPAF en 2010. A son terme et au vu de son succès auprès des enseignants, des élèves et des parents, le ministère de l’Education nationale a intégré dans les curricula de l’ensemble des écoles secondaires du pays l’enseignement de l’identité africaine et rwandaise. 2 La Mâât de l’Egypte des Pharaons Noirs et l’Ubuntu conceptualisée par les peuples dits Bantu (de l’Afrique de l’Ouest non sahélienne à l’Afrique australe, y compris l’Afrique orientale) sont des postures philosophiques mettant en avant l’homme dans son excellence, avec son sens de la justice, de l’authenticité, de la compassion, de la solidarité, bref un humanisme éloigné de l’ensauvagement planétaire introduit par une certaine modernité. Parfois décriées aujourd’hui, pour n’avoir pas su résister aux civilisations hégémoniques, elles demeurent malgré tout les seules sources d’inspiration à revisiter, avec une vision moderniste, dans la perspective d’une Renaissance africaine (mouvement initié par l’égyptologue Cheikh Anta Diop et relancé par l’Afrique du Sud post-Apartheid) ayant tiré des leçons du passé.
PUBLIC CIBLE :
  • -  Jeunes ou adultes d’origine africaine désireux de développer leurs compétences spécifiques sur l’Afrique, dans ses multiples dimensions et sa grande diversité, ou intéressés à des réponses face à des questionnements identitaires ou quant aux nombreux défis civilisationnels

  • -  Toute personne désireuse de développer ses compétences interculturelles sur l’Afrique et les Africains dans leur diversité.


OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

  • -  Permettre aux participants d’enrichir ou d’approfondir leur connaissance sur un Monde africain dans

    sa grande diversité, méconnu ou appréhendé à travers des clichés et idées reçues

  • -  Développer les compétences interculturelles de participants hétérogènes ainsi qu’un regard convergeant aigu et tolérant sur la différence, la diversité culturelle, les cultures africaines et leurs significations

  • -  Contribuer en particulier à l’éveil et/ou au développement identitaires des jeunes d’origine africaine en quête de repères identitaires et d’un rapport à l’altérité moins confus au sein de la société

  • -  Développer leur capacité à optimiser l’efficacité des réponses face aux enjeux et défis de l’Afrique et de sa diaspora, dans leurs rapports avec le reste du monde.

ORGANISATION DU CURRICULUM
Le Curriculum « Learning Africa » offre deux types de formations :

  • -  le Certificat UPAF d’études africaines, avec production d’un travail écrit de fin de formation

  • -  des formations à la carte, sans obligation d’un travail écrit de fin de formation

    LE CERTIFICAT UPAF D’ETUDES AFRICAINES

    Durée

    Le Curriculum pour l’obtention du Certificat d’études africaines se déroule sur trois ans. Il peut toutefois être étalé sur quatre ans, sur demande expresse.

    Formations faisant partie du Certificat

    Les postulants à un Certificat d’études africaines sont tenus à suivre :

  • -  6 Modules de base constituant un Tronc commun obligatoire, avec les ateliers associés

  • -  un minimum de 4 Modules spécifiques (choix à la carte), avec des ateliers associés

    Ils sont également tenus de s’inscrire et participer à au moins un Atelier pratique (choix à la carte). La possibilité d’effectuer dans un premier temps un demi-Certificat reste possible.

    Travail écrit de fin de formation

    Un travail écrit, sous forme d’un mémoire, devra être fourni par tout participant inscrit au Curriculum pour l’obtention du Certificat d’études africaines, dans les six mois suivant la fin de la formation.
    Ce travail devra porter sur un sujet choisi de commun accord avec le directeur du programme et/ou le formateur spécialiste. Il contiendra un minimum de 6 000 mots (environ 20 pages) et répondra à d’autres prescriptions faisant l’objet d’un document ad hoc.

    Validation

    Le Curriculum est validé par un Certificat d’études africaines, lorsque le/la participant-e a répondu de manière satisfaisante aux exigences suivantes :

  • -  suivre activement et être présent à l’ensemble des formations visant le Certificat

  • -  présenter le(s) travail(aux) écrits requis dans les ateliers ou pour la fin des formations

  • -  obtenir la note d’au moins 4 sur 6 à l’évaluation de sa participation et de ses travaux

  • -  avoir payé tous les frais d’écolage

    Le Certificat indiquera la durée de la formation ainsi que le nombre des crédits ETCS obtenus.

    CREDITS DE FORMATION ECTS

    Le Curriculum « Learning Africa » s'inscrit dans le système ECTS - European Credits Transfer and Accumulation System, appliqué au sein des établissements universitaires européens (réforme de Bologne, 1999), y compris en Suisse. Ce système mesure le volume de travail que le participant fournit au cours de son cursus pour atteindre les objectifs de formation : un crédit ECTS équivaut à 25-30 heures de formation et le volume de travail d'une année d'études à plein temps représente 60 crédits ECTS (30 par semestre et 20 par trimestre), selon les conditions cadre fixées par l’Université de Genève (document FormEv, Fiches ECTS, juillet 2003).

  • Les crédits ETCS seront octroyés à l’UPAF à tout participant ayant suivi régulièrement une formation du Curriculum, en fournissant, selon les exigences de la formation, un travail substantiel : présence aux cours, séminaires ou ateliers, exercices ou travaux pratiques lors d’atelier, recherches bibliographiques, travail personnel de fin de formation, etc.
  • Ces crédits permettent non seulement de faire valider l'enseignement reçu, mais aussi de transférer des acquis de l’UPAF et de les faire valoir auprès d’institutions universitaires traditionnelles et reconnaissant l’UPAF comme un partenaire. Ce système, qui favorise la mobilité estudiantine, facilite ainsi la reconnaissance de connaissances pointues acquises à l’UPAF et non organisées par ces institutions.

  • En ce qui concerne plus particulièrement le Certificat UPAF d’études africaines, celui-ci représente sur 3 à 4 ans de formation un total de 20 crédits ECTS, repartis de la manière suivante :
  • -  12 crédits ECTS pour les 6 modules du Tronc commun, à raison de 2 crédits ETCS par module

  • -  4 crédits ETCS pour les 4 modules spécifiques choisis à la carte

  • -  2 crédits ETCS pour la participation à un Atelier pratique choisi à la carte, avec réalisation d’exercices ou travaux pratiques

  • -  2 crédits ETCS pour la rédaction et la présentation d’un travail (mémoire) de fin de formation

    FORMATIONS A LA CARTE

    Les personnes non désireuses d’obtenir le Certificat, mais intéressées par les formations proposées par le Curriculum « Learning Africa », peuvent s’inscrire à l’une ou l’autre de ces formations.
    Celles-ci peuvent être choisies aussi bien parmi les Modules de base du Tronc commun que parmi les Modules ou sous-modules spécifiques, les Ateliers permanents et les Ateliers ponctuels.

    Validation des formations à la carte

    Les formations à la carte sont validées par une Attestation, lorsque le/la participant-e,

  • -  a effectivement suivi la formation

  • -  a réalisé et présenté le(s) travail(aux) de séminaire requis

    L’Attestation indiquera le nombre des crédits ETCS obtenus au terme de la formation

    Formations à la carte pour le Demi-Certificat

    Ces formations seront choisies à la carte aussi bien pour le Tronc commun (3 modules à choix) que pour les Modules spécifiques (deux à choix) ou l’Atelier pratique (un à choix). Le travail écrit reste obligatoire.

    FORMATIONS SUR MESURE

    Sur demandes d’institutions (écoles, administrations, police, etc.), d’organisations, d’entreprises ou d’un groupe de personnes, des programmes sur mesure centrés sur l’Afrique et/ou les Africains peuvent être créés spécialement pour ces structures.

    CERTIFICATION EDUQUA

    L’UPAF ne possède pas encore la certification Eduqua pour institutions de formation.

PROGRAMME DES FORMATIONS

  • SEANCE DE PRESENTATION de l’ensemble du programme de formation aux participants 
  • COURS INAUGURAL

(1 journée - date : voir Agenda, www.upaf.ch)

SEMINAIRES - ATELIERS

MODULES DE BASE
(TRONC COMMUN OBLIGATOIRE POUR LE CERTIFICAT)

  •   01. HISTORICITE ET REPRESENTATION DES IDENTITES AFRICAINES SEMINAIRES :

    HISTORICITE : DES ORIGINES AUX EVOLUTIONS RECENTES
    L’Homme des origines, maître de son identité et de son destin à l’Homme africain dépossédé de son identité et de la maîtrise de son destin Facteurs explicatifs (endogènes et exogènes) du déclin identitaire africain. Les 4 Génocides perpétrés contre l’Afrique et son identité

    (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)

    REPRESENTATIONS : CONSTRUCTIONS, DECONSTRUCTION, RECONSTRUCTION Les constructions identitaires « prêt-à-porter », niant ou minimisant les identités africaines Leur déconstruction par le démontage de leurs mécanismes
    Pistes de reconstruction de nouvelles représentations identitaires. En Noir et Blanc

    (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)

    ATELIERS DE DECONSTRUCTION
    Clichés et préjugés abondent sur l’Afrique et les Africains. Comment s’en défaire ? Travaux pratiques de déconstruction des représentations sociales.
    Travaux pratiques de décryptage des faits d’actualité ou de société

    (4 demi-journées ou soirées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)

  •   02. CONNAISSANCE DES IDENTITES AFRICAINES : INTRODUCTION A L’UBUNTU ET A L’ «UBUNTUTUDE»

    SEMINAIRES :

    LE CONCEPT D’UBUNTU
    L’
    Ubuntu, concept et cadre spatial. Ubuntu et Maat égyptienne.
    Comment l’
    Ubuntu fit la grandeur de l’Afrique. Comment elle causa sa perte. Comment elle peut la sauver aujourd’hui. Dangers, obstacles et atouts de l’Ubuntutude

    (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)

    LE CADRE THEORIQUE DE L’UBUNTU : INTRODUCTION A LA THEORIE DU CERCLE
    La Théorie du Cercle et ses applications pratiques : l’
    Ubuntu dans ses rapports à Dieu, au temps, à la nature, à l’autre, à la famille, au couple, etc.

    (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)

    ATELIERS « MES RACINES AFRICAINES » : UBUNTU, MODE D’EMPLOI

    Comment traduire concrètement et mettre en pratique l’Identité et les valeurs africaines. Exercices révisitation de certains concepts ou mythes : «fierté africaine», «hospitalité africaine», «solidarité africaine», «unité africaine», «temps africain», «soumission de la femme», etc.

    (4 demi-journées ou soirées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)

  •   03. INSTITUTIONS : GEOPOLITIQUE DE LA GOUVERNANCE AFRICAINE

    SEMINAIRES :
    ETATS ET INSTITUTIONS : L’EGYPTE DES PHARAONS NOIRS
    Histoire et civilisation. Au-delà des thèmes généraux, exploration de divers et variés aspects de l’Egypte ancienne dans leur similitude avec l’Afrique dite « traditionnelle » ou « des Ancêtres ». «Kemet», «Kémites», «Kémitisme» ... Nostalgie ? Mode ? Nouvelle religion ? Nouvel horizon ?

  • (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • ETATS ET INSTITUTIONS AVANT LE GLACIS COLONIAL Empires, royaumes et autres organisations étatiques de l’Afrique indépendante pré-coloniale. Au Nord, à l’Ouest, au Centre, à l’Est et au Sud.

  • Comment étaient dirigés les Etats africains pré-coloniaux ? Quid de la démocratie, du respect des droits humains, de la sécurité alimentaire, de la corruption, etc. ?
  • (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • ATELIERS DE RECHERCHES PANAFRICANISTES Recherche, identification et analyse de réalisations panafricanistes ou de patrimoines (matériels et immatériels) communs et partagés, sur les plans sociétaux et culturels, hier et aujourd’hui, pour mieux construire les actions panafricanistes de demain.
  • Zones de recherche :
  • -  Liens Afrique subsaharienne - Diasporas américaines (Amériques N-S, Caraïbes)

  • -  Liens Afrique subsaharienne - Afrique du Nord (berbère et de culture africaine)

  • -  Liens continent africain - autres prolongements de l’Afrique (Océan Indien, Asie, Pacifique)

  • -  Liens continent africain - reste du monde
  • (4 demi-journées ou soirées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 04. L’AFRIQUE ET LES APPORTS CIVILISATIONNELS
  • SEMINAIRES : 

  • APPORTS DE L’AFRIQUE AU MONDE
    « L’Afrique a physiquement, biologiquement, intellectuellement et spirituellement enfanté le monde » (Prof. Joseph Ki-Zerbo, historien). Concrétisations pluridimensionnelles.
    Apports forcés, détournements et pillages. Occultations. Bilan éthique. Perspectives
  • (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • APPORTS DU MONDE A L’AFRIQUE
  • Apports civilisationnels, technologiques, de capitaux, etc. Apports contraignants et crimes contre l’humanité (Double Holocauste Noir). Problématique des réparations. Dépendances et fardeaux. Bilan éthique. Perspectives
  • (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  •  ATELIERS DE RECHERCHE SUR LE GENIE CREATEUR AFRICAIN
  • Recherches et présentation sur des manifestations du génie créateur africain sous toutes ses formes, en Afrique et en dehors du continent
  • (4 demi-journées ou soirées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 05. L’AFRIQUE DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES : GEOPOLITIQUE DE LA DOMINATION 
  • SEMINAIRES :

  • MONDIALISATION ET DOMINATION Etats africains et monde extérieur avant le glacis colonial. Les 4 temps de la mondialisation de l’Afrique. Les 4 formes historiques de domination mondialiste de l’Afrique. Rôle des Organisations internationales. Permanences, constantes, changements et velléités de recolonisation
  • (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • ETUDE GLOBALE DU SYSTEME NEGRIER PERMANENT
  • Esclavage en Afrique et système négrier de déportation. Razzias, acteurs et responsabilités.Le système négrier colonial. Exploitation/pillage, mécanismes, acteurs, conséquences africaines Le système négrier néocolonial. Continuité, mécanismes, acteurs, conséquences. Perspectives
  • (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • ATELIERS DE LOGISTIQUE POLITIQUE
  • Comment, à partir de l’ingénierie déployé par les différents systèmes négriers, développer et optimiser ses capacités en ingénierie de l’action stratégique. Comment, par exemple organiser et maîtriser une action en faveur des victimes d’une catastrophe en Afrique en y intégrant tous les paramètres en amont et en aval.
  • (4 demi-journées ou soirées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 06. L’AFRIQUE DANS L’ECONOMIE MONDIALE
    SEMINAIRES :
  •  
    6.1 L’ECONOMIE DU SOUS-DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE :

  • Notions de développement. Comment l’Europe sous-développa l’Afrique. Retard ou blocage ? Enjeux, acteurs et mécanismes de l’exploitation économique de l’Afrique

 

  • (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 6.2 GEOPOLITIQUE DES MATIERES PREMIERES
    L’exploitation des matières premières et le commerce international avant le glacis colonial. Cartographie des gisements de matières premières onshore et offshore des 54 Etats africains. La nouvelle ruée sur les matières premières africaines et ses enjeux.

  • (2 journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • ATELIERS DE LOGISTIQUE ECONOMIQUE
  • Comment tirer partie des évolutions et transformations du système de sous-développement en vigueur, avec ses acteurs, pour développer et optimiser ses propres capacités en ingénierie de l’action stratégique afrocentrée sur les champs d’action de l’économie mondialisée.
  • (4 demi-journées ou soirées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)

MODULES SPECIFIQUES
(POUR LE CERTIFICAT : 4 MODULES A CHOISIR)

  • 01. HISTOIRE DES GRANDS MOUVEMENTS DE RESISTANCE AFRICAINE

  • SEMINAIRES :
  • Résistance de l’Egypte pharaonique face à ses envahisseurs
    Résistances aux razzias négrières et à l’esclavage. Sur le continent et aux Amériques. Marronisme, Révolution haïtienne et autres mouvements de libération
    Résistances aux religions extérieures et mouvements syncrétiques de libération Résistances à la conquête, à la domination et aux dictatures coloniales
    Guerres contemporaines de libération nationale : Algérie, Angola/Cap-Vert/Mozambique, Namibie ... Cas particuliers : Sahara occidentale, Erythrée, Sud-Soudan, Azawad ...
    Résistances populaires aux dictatures post-coloniales et à l’avènement des démocratures Les Africains dans l’Altermondialisme

  • ATELIER DE SYNTHESE : Défis, atouts et potentialités d’aujourd’hui. Pistes de perspectives nouvelles

  • (demi-journées ou soirées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 02. ETUDE DES GRANDS PENSEURS ET GUIDES AFRICAINS
  • SEMINAIRES :
  • Akhenathon et la modernité spirituelle
  • Hannibal, ou le premier défi à l’Occident
  • Marcus Garvey, l’Afrique aux Africains et le retour vers la Terre Mère
  • Du Bois, N’Krumah et le Panafricanisme
  • * Césaire, Damas, Senghor et la Négritude
  • Cheikh Anta Diop, la fierté retrouvée et les fondations de la Renaissance africaine
  • Frantz Fanon, légitimité de la violence de l’opprimé et décolonisation mentale
  • Lumumba et la libération totale de l’Homme Africain
  • Ki-Zerbo et le Développement endogène
  • Sankara et la Dignité africaine à tout prix
  • Mandela et le pardon aux oppresseurs
  • Aminata Traoré et l’impératif d’un autre imaginaire africain
  • Penseurs de l’iconoclasme culturel : Marcien Towa, Axelle Kabou, Etounga Manguelé, etc.
  • ATELIER DE SYNTHESE :
  • Défis, atouts et potentialités d’aujourd’hui. Pistes de perspectives nouvelles
  • (demi-journées ou soirées, sauf * 1 journée ou 2 soirées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 03. FEMINISME, GENRE ET DEVELOPPEMENT DES SOCIETES AFRICAINES 
  • SEMINAIRES-ATELIERS (2 MODULES) :
  •  
  • 3.1 FEMINISME AFRICAIN
  • Femmes meneuses d’hommes : Nefertiti, Makeda, Kahina, Pokou, Nzinga, Kimpa Vita, Amina, Harriet Tubman, Solitude, Ranavalona III, Saraounia, Ndetté Yalla, Winnie Mandela, etc. Histoire des mouvements de femmes. Périodes, traits caractéristiques et revendications Atelier sur les féminismes au quotidien
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 3.2 GENRE ET DEVELOPPEMENT
  • Définitions. Genre, un concept occidental et un effet de mode ? Aperçu général des rapports hommes-femmes en Afrique et répercussion sur le développement du continent. Le genre du point de vue masculin et implication des hommes. Atelier d’intégration des dimensions genre et égalité dans les projets de développement.
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 04. MIGRATIONS AFRICAINES ET MONDIALISATIONS

  • SEMINAIRES-ATELIERS (2 MODULES) :
  • 4.1 L’AFRIQUE ET LE PHENOMENE MIGRATOIRE MONDIAL
    Histoire des migrations Nord-Sud et Sud-Nord. Grandes routes des migrations contemporaines. Paradis du Sud vs Paradis du Nord. Enjeux internationaux
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 4.2 PROJETS MIGRATOIRES AFRICAINS AU NORD
    Profil, parcours et perception des migrants africains au Nord. Projets migratoires et politiques d’intégration. Dynamiques identitaires. Echecs et réussites. Perspectives.
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 05. RELIGIONS AFRICAINES
  • SEMINAIRES-ATELIERS (2 MODULES) :
    5.1 SPIRITUALITE ET RELIGION AFRICAINES
  • L’Ubuntu est aussi une spiritualité. Traits caractéristiques. Cosmogonies. Principaux rites. Religions africaines aujourd’hui
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 5.2 LE VODU ET SES PARTICULARISMES.
    Vodu haïtien et Vodu africain. Candomblé et autres survivances des religions africaines aux Amériques
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)


  • 06. RELIGIONS EXTERIEURES EN AFRIQUE
  • SEMINAIRES-ATELIERS (2 MODULES) :
  •  6.1  L’ISLAM EN AFRIQUE
  • Histoire de l’Islamisation de l’Afrique. Islam, traite négrière, colonisation et post-colonisation. Afro- compatibilités et afro-incompatibilités. Nouveaux modes opératoires
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)
  •  
  • 6.2  LE CHRISTIANISME EN AFRIQUE
    Histoire de l’évangélisation de l’Afrique. Christianisme, traite négrière, colonisation et post- colonisation. Afro-compatibilités et afro-incompatibilités. Nouveaux modes opératoires
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 07. SPIRITUALITE ET MEDECINE TRADITIONNELLES : « VOYAGE VERS LA TERRE DES ANCETRES »
  • SEMINAIRE-ATELIER :
  • Séminaire approfondi au moyen d’un film réalisé par Dr Meido, Au nom de nos Ancêtres. Introduction au dialogue le Monde visible et le Monde invisible dans un rituel dit thérapeutique.
  • Atelier pratique (sur sélection). Méditation active pour un voyage vers la Terre des Ancêtres
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)


  • 08. SCIENCES AFRICAINES
  • SEMINAIRE-ATELIER :
  • Histoire des sciences et des technologies en Afrique. Enseignement des sciences et état de la recherche scientifique en Afrique contemporaine. Nouveaux enjeux.
  • (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)
  • 09. HISTOIRE DE L’ART
  • SEMINAIRE-ATELIER :
  • Les premières formes. Grands traits de l’art africain, entre sacré et utilité. Muséologie et pillages.
  • Protection des biens culturels et art. Tendances contemporaines. Nouveaux enjeux. Présentation et analyse d’objets d’art. Visite guidée d’expos d’art africain

    (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)

     10LITTERATURES AFRICAINES

    SEMINAIRE-ATELIER :
    Introduction aux différentes littératures africaines dans leur grande diversité : littérature négro-

    africaine, littérature afro-arabe, littérature caribéenne, littérature d’expression anglaise, littérature d’expression française, littérature d’expression portugaise, etc. Nouvelles tendances.
    Lectures et analyse de textes

    (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch

    ATELIERS PRATIQUES

    (POUR LE CERTIFICAT : 1 ATELIER A CHOISIR)

     01. COMMENT DEVELOPPER SES CAPACITES DE LEADERSHIP

    Aptitudes et attitudes à développer pour soutenir et renforcer vos ambitions de leadership. Développement de vos capacités d’anticipation, de décision, de négociation et de communication. Notions de la philosophie Ubuntu et leadership. Comment initier un projet de leadership. Coaching

    (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)

     02. COMMENT DEVELOPPER SES CAPACITES FACE A LA DISCRIMINATION

    Echanges d’expériences du racisme et de discriminations rencontrés. Clarification de notions. Sensibilisation à ses droits et devoirs envers les agents de l’Etat
    Comment développer le monitoring des actes de racisme et le plaidoyer contre les auteurs Travail sur la promotion du Vivre-ensemble (intégration, co-intégration). Bonnes pratiques.

    (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)

     03. COMMENT REALISER UN PROJET D’IMPORT-EXPORT

    Les opportunités qu’offre à la Diaspora le commerce des matières premières d’Afrique. Métier et contrat d’agent d’import-export, d’agent importateur-exportateur ou de négociant en matières premières d’Afrique. Comment trouver et établir les contacts avec les fournisseurs, trouver les acheteurs, accomplir toutes les opérations d’import-export requises.

    (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)

     04. COMMENT ELABORER ET REUSSIR UN PROJET DE DEVELOPPEMENT

    La philosophie du développement. Détermination des besoins, du cadre logique et connaissance de l’environnement. Organisation, structuration, planification, négociation et communication. Aspects juridiques et légaux. Gestion de la qualité et du risque. Pilotage de projet et leadership.
    Gestion de projet et coopération internationale au développement

    (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)

     05. COMMENT MANAGER UNE ASSOCIATION

    Création, animation et gestion d’une association. Etablissement de comptes, mobilisation de ressources, questions d’assurances sociales et de fiscalité, etc. Comment réussir la gestion d’une association, subventionnée ou non-subventionnée

    (2 journées ou 4 soirées - date : voir Agenda, www.upaf.ch)

     06. INTRODUCTION AUX MEDU NETER (ECRITURES SACREES OU HIEROGLYPHES)

    Définitions préliminaires. Méthodologie. Approches comparées entre hiéroglyphes, copte et langues africaines. Ateliers d’écriture

    (env. 10 demi-journées - dates : voir Agenda, www.upaf.ch)

 

 

MODALITES GENERALES D’ORGANISATION

ORGANISATION DES SESSIONS DE FORMATION

Sessions ordinaires :

1re Année : janvier 2013 à juin 2013

  • -  Organisation de la première partie du Tronc commun (Modules de base 1 à 3)

 

  • -  Organisation des modules spécifiques et des Ateliers pratiques pour lesquels un minimum d’inscriptions
  • a été enregistré (consulter l’agenda sur www.upaf.ch)

 

2e Année : octobre 2013 à juin 2014

  • -  Organisation de la deuxième partie du Tronc commun (Modules de base 3 à 6)

 

  • -  Organisation des modules spécifiques et des Ateliers pratiques pour lesquels un minimum d’inscriptions
  • a été enregistré (consulter l’agenda sur www.upaf.ch

 

Sessions d’été :

1re Année : du 5 au 16 août 2013

2e Année: du 4 au15 août 2014

Les sessions d’été sont organisées afin de permettre à ceux-celles qui ne le peuvent dans l’année de pouvoir accomplir leur curriculum. Pour le Tronc commun, elles reprennent les modules de la session ordinaire écoulée.
Ces sessions serviront également aux formations du demi-Certificat pour les candidats à ce titre.
Le programme des formations sera publié au plus tard en juin, une fois atteint un nombre minimum d’inscriptions (consulter à l’Agenda sur www.upaf.ch)

Déroulement des sessions de formation :

  • -  Journée : 6h (10h00 à 17h00 avec pause-déjeuner 13h00-14h00 et pauses-café 15’

  • -  Demi-journée : 4h (pause 20’) pour les cours/séminaires, ou 3h pour les ateliers

 

  • -  Soirée : 3h (17h30-20h30, pause 20’) pour les cours/séminaires/ateliers

 

MODALITES D’INSCRIPTION

Pré-Inscription et inscription
La pré-inscription
est une première étape dans l’organisation d’une formation dont les dates restent à fixer, selon le nombre minimum de participants requis. Elle concerne la participation aux formations à la carte.
Le but est de pouvoir réunir d’abord un nombre suffisant de personnes intéressées avant de mobiliser le formateur et d’organiser la formation.
La pré-inscription n’engage pas.

L’inscription se fait pour les formations dont les dates ont pu être fixées. Elle concerne soit le Certificat d’études (dates déjà fixées), soit les formations à la carte ayant susciter l’intérêt d’un nombre minimum de participants et faisant partie des Modules de base, des Modules spécifiques ou d’Ateliers pratiques.

Procédure
La pré-inscription et l’inscription se font à l’aide d’un formulaire ad hoc, par email (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou sur le site www.upaf.ch.

Elle peuvent également se faire directement à l’UPAF, aux jours et heures d’ouverture.

Délais
Les pré-inscriptions se font à tout moment dans l’année. Concernant les inscriptions, les délais sont fixés,

  • -  Pour le Certificat d’études africaines : à 1 mois avant le début du Tronc commun

  • -  Pour les formations à la carte : à 2 semaines avant le début des formations choisies

Conditions d’admission
L’admission se fait sur simple demande (voir formulaire ci-joint). Aucun pré-requis n’est nécessaire.
L’admission devient toutefois effective une fois payés en totalité ou en partie les frais d’études.

Durée de l’inscription

L’inscription au Certificat d’études se fait pour toute la durée du Certificat, soit 2 à 3 ans. Elle entraîne le paiement intégral du tarif global.
L’inscription à une formation à la carte se fait pour toute la durée de la formation choisie.

FRAIS DE FORMATION

Montant des frais

Pour le Certificat d’études africaines (2 à 3 ans) :

  • -  Tarif normal, tout compris, sur 2 ans : CHF 3’680.- (Membres UPAF : 3'280.-)

  • -  Pour jeunes (max. 25 ans) et seniors (min. 60 ans) : CHF 1’840.- (Membres UPAF : 1’640.-)

Pour le Demi-Certificat : Contacter la Direction pour le calcul des formations choisies.

Pour les formations à la carte, hors Certificat

  • -  Pour 1 Module de base (6 x 6h): CHF 720.- (Membres UPAF : 640.-) 

  • -  Pour 1 Module de base, sans l’atelier (4 x 6h): CHF 480.- (Membres UPAF : 420.-) 

  • -  Pour 1 Module spécifique (2 x 6h): CHF 360.- (Membres UPAF : 320.-) 

  • -  Pour les Modules spécifiques No1 ou No2: CHF 480.- (Membres UPAF : 420.-) 

  • -  Pour 1 Atelier pratique (2 x 6h): CHF 360.- (Membres UPAF : 320.-) 

  • -  Pour l’Atelier Medu Neter (10 séances): CHF 380.- (Membres UPAF : 340.-) 

Jeunes (max. 25 ans) et seniors (min. 60 ans) paient 60% des tarifs hors-Certificat ci-dessus

Ces montants comprennent l’intégralité des frais de formation, y compris les droits d’inscription et les supports de formation ainsi que le catering (café/thé/fruits/jus de fruit aux pauses et lunch).

Modalités de règlement

En une fois ou en deux versements maximum (acompte de 50% avant le début du premier cours et solde impérativement versé au plus tard un mois après début de session). Des arrangements restent possibles. On peut procéder au paiement par,

  • -  CCP au 10-213984-9 (demandez un bulletin de versement si nécessaire), ou

 

  • -  transfert bancaire à IBAN CH02 0900 0000 1021 3984 9 - BIC POFICHBEXXX L’inscription n’est effective qu’après paiement. Aucun remboursement n’est possible après inscription.

 

AIDE A LA FORMATION

Sous certaines conditions, une aide à formation peut être octroyée sous forme de dérogation. L’obtention d’une telle aide ne dispensera pas cependant du paiement des frais de dossier :

  • -  Pour l’ensemble de la formation : CHF 100.-

 

  • -  Pour une formation spécifique : CHF 50.-

 

METHODOLOGIE DES FORMATIONS

La pédagogie reposera sur une grande interactivité, l’adéquation avec les besoins concrets des participants et la construction avec eux des éléments de réponses. Une très grande attention sera ainsi portée aux échanges avec et entre les participants, notamment à leurs questions, points de vue, expériences, etc.
Du visuel (photos, films, etc.) et des exercices pratiques pourront également enrichir les apports théoriques.

Il sera demandé à tout participant des petits travaux de présentation d’un sujet ainsi qu’un travail de fin de formation d’environ 20 pages minimum, sur un sujet de son choix, en entente avec le professeur.

SUPPORTS DE FORMATION

Seront fournis aux participants-es pour chaque module un dossier pédagogique comprenant notamment :

  • -  une présentation du module et définissant les objectifs de formation, la méthodologie utilisée, un plan détaillé du contenu ainsi que le profil de(s) l’intervenant-e(s)

  • -  une bibliographie

  • -  des textes servant d’éclairage ou de matière d’analyse

  • -  etc.

E-LEARNING

Afin de permettre à des participants ne pouvant se déplacer à Genève ou en Suisse, un système de formation par e-learning sera mis en place progressivement, en particulier pour les modules du tronc commun ou pour ceux faisant l’objet d’une conférence, avec production de petits travaux de recherche en cours et en fin de formation.

Ces formations pourront se faire par Skype (possession d’un identifiant skype nécessaire) ou par vidéo pré- enregistrée.
Les modalités de participation seront définies ultérieurement.